e tristement célèbre tatoueur Tyco Tatoo est dans de sale draps! Il sera attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour tentative de viol sur une femme mariée, violence et voie de fait, coups et blessures volontaires. 

Condamné en janvier 2017, à 1 an de prison dont 1 mois ferme pour publication et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs par le tribunal de grande instance de Dakar, Djibril Ndiogou Diop alias Tyco a de nouveau des problèmes avec dame justice.

Une de ses clientes mariée qui voulait se tatouer le postérieur a porté plainte contre lui pour tentative de viol, violence et voie de fait, coups et blessures volontaires. Déféré puis placé sous mandat de dépôt avant la fin d’année, Tyco va comparaître ce mercredi après plusieurs renvoies pour comparution de la partie civile.

Selon les témoignages de la dame, elle a payé 100.000Fcfa pour se faire tatouer par Tyco. Après avoir versé l’argent, elle a rejoint le tatoueur dans la chambre, la séance devait durer 1h30mn et la dame devait être nue. Une condition acceptée par la cliente qui dit: « je suis restés à quatre pattes devant lui durant 1h30 mn. A un moment donné, j’ai senti qu’il a tenté de me p… ». Des accusations réfutées par Tycco qui déclare qu’il n’a rien tenté avec la femme.

Le célèbre tatoueur Djibril Ndiogou Diop, plus connu sous Tyco Tatoo, sera jugé ce mercredi devant le tribunal des flagrants délits. Il est accusé de viol par une de ses clientes, une dame mariée nommée Warda Attam.

Placé sous mandat de dépôt en décembre, il attend son jugement en prison. L’affaire a été renvoyée à deux reprises pour non comparution de la partie civile.

La plaignante accuse le tatoueur d’avoir tenté de la violer. Le jour des faits, raconte L’Observateur, Tyco devait lui faire un tatouage sur une fesse. L’intervention devait durer 1 h 30 et la cliente devait se présenter nue.

Aux enquêteurs, elle a confié : « Je suis restée à quatre pattes devant lui durant 1 h 30 minutes. À un moment donné, j’ai senti qu’il a tenté de me p… » Ajoutant que Tyco était torse nu, avec comme unique vêtement un caleçon.

Le tatoueur nie les faits et soutient qu’il avait enlevé son t-shirt pour éviter de se salir avec l’encre.

L’Obs rapporte que prise de panique, la dame se relève, se rhabille et s’en ouvre à l’ami de son mari, un certain Ama Dème, qui l’attendait dans une autre pièce de l’atelier de Tyco. Dème fait un scandale et en vient aux mains avec le tatoueur.

L’affaire atterrit à la police. Le journal rapporte que Dème déclara avoir perdu dans la bagarre 100 mille francs Cfa que la famille de Tyco a accepté de rembourser.

Les deux parties voulurent finalement régler l’affaire à l’amiable, mais les enquêteurs leur feront savoir que le procureur était déjà entré dans la danse et qu’à partir de ce moment, il n’est plus possible de freiner la machine judiciaire.

L’affaire sera jugée ce mercredi. Le tatoueur sera défendu par Mes Ndèye Fatou Sarr, Iba Diagne et Emmanuel Padonou.

Free WordPress Themes