Félicitant tout d’abord la police nationale d’avoir épinglée les auteurs de la liste de plus 200 filles supposées faciles (affaire Dashplan), cet homme fait une confession bouleversante et incroyable à propos d’un acharnement qu’il est même en train de subir au Sénégal.

Des individus qui dissimulent leurs identités sur Facebook et se disent être dans d’autres pays en Afrique notamment le Bénin. Ils entrent en contact avec d’honnêtes citoyens surtout des gens qui sont dans le milieu du Showbizz. Après un temps de discussion, s’ils parviennent à avoir la confiance de leur interlocuteur, profitant des données privées (messages privés, des photos), ils en font une capture et commencent leur chantage en demandant de l’argent.

Il en dit plus. Écoutez!

Free WordPress Themes