Coup dur pour Booba. Alors que le rappeur français a été libéré de prison la semaine dernière en attendant son procès qui aura lieu en septembre prochain, Booba ne peut pas voir ses enfants contrairement à son rival Kaaris. Non Stop People vous en dit plus.

Ce mois d’août 2018 n’aura pas été synonyme de soleil et de plage pour Booba. À la suite d’une violente bagarre contre Kaaris à l’aéroport d’Orly, les deux rappeurs ont été placés en détention provisoire jusqu’au 6 septembre prochain, jour de leur procès. Rapidement, l’agent de Booba avait dénoncé auprès de nos confrères de Public un guet-apens orchestré par Kaaris : « L’équipe de Booba était dispersée : certains se situaient au contrôle de sécurité, d’autres faisaient du shopping, ils ne se trouvaient pas dans un était d’esprit vindicatif. À l’opposé, Kaaris est arrivé en groupe très massé, ses hommes ont essayé d’entourer Booba qui a tenté d’esquiver, ils ont lâché les premiers coups et Booba s’est défendu en état de légitime défense ».  Mais finalement, le 23 août dernier, Booba et Kaaris ont été libérés sous contrôle judiciaire.

LES ENFANTS DE BOOBA VIVENT À MIAMI

Mais alors que Kaaris a pu rapidement retrouver sa famille et surtout sa fille de deux ans, Booba n’a pas eu la même chance d’après les informations du dernier numéro de Closer. Sous contrôle judiciaire, le rappeur a interdiction de quitter le territoire Français, et ne peut donc pas rejoindre ses enfants Luna et Omar qui vivent à Miami avec leur mère Patricia Vinces. Suite à leur séparation en 2015, la maquilleuse professionnelle a pris la décision de partir aux États-Unis et Booba s’y rend régulièrement pour profiter de ses enfants. Le rappeur va donc devoir attendre son procès le 6 septembre prochain pour être fixé sur son sort, alors qu’il risque jusqu’à dix ans de prison ferme, comme Kaaris, pour violences aggravées et vols en réunion dans un lieu d’accès aux transports collectifs.

Free WordPress Themes