Dimanche difficile pour le transport aérien. Après le crash d’Ethiopian Airlines, un A380 d’Air France qui reliait Abidjan à Paris a perdu un réacteur en plein vol au-dessus de Niamey. Le pire a été évité de justesse.

Avec 500 passagers à bord,  le pilote a été contraint de faire demi-tour, pour atterir à l’aéroport d’Abidjan entouré de plusieurs camions de pompiers.

Les passagers du vol AF 703, ont fait savoir que des etincelles s’échappaient de l’avion, causant une grosse frayeur à bord.

Selon le porte-parole d’Air France à Paris, joint par l’AFP,  « techniquement, c’est ce qu’on appelle un pompage réacteur. C’est une avarie moteur qui est connue. Ça peut être lié à l’ingestion d’un oiseau par un réacteur au décollage ».

Il a également ajouté qu’un vol supplémentaire aura lieu dès lundi matin en complément des réguliers.

Free WordPress Themes