Dans cette interview avec Senego, Ouza Diallo s’est prononcé sur la lancinante question de l’identité religieuse ou confrérique d’Ousmane Sonko. Accusé d’appartenir au groupe de ceux que l’on surnomme communément « Ibadou Rahmane » au Sénégal, le père de la chanteuse Adiouza dit toute son inquiétude sur le candidat qui a le plus fait parler de lui ces dernières semaines.

En effet, le chanteur, révélant ce que certains pensent si bas de Ousmane Sonko, dit ici si le candidat du parti Pastef est élu président de la République, il n’y aura certainement plus de musique, plus de Magal et plus de Gamou au Sénégal.

Nonobstant cette remarque, Ouza Diallo dit être en parfaite harmonie avec le jeune candidat à la présidence du Sénégal sur le plan de sa vision économique et sociale de son action politique et qui n’aurait aucune coloration religieuse à l’Arabie. Regardez !

Free WordPress Themes