Cependant, Ousseynou Sy a nié avoir voulu faire du mal aux collégiens. Son intention, s’est-il défendu, c’était de faire parler de lui pour voir ses préoccupations résolues. Dans la foulée, il a réfuté avoir mis le feu au bus. Selon lui, c’est peut être une étincelle partie de la collision entre le bus et le véhicule des carabiniers qui a provoqué l’incendie. son intention, a-t-il, c’était de se servir des collégiens comme bouclier et une fois à l’aéroport de Milan-Linate, prendre un avion pour rentrer en Afrique.

Mais ces thèses ne semblent pas convaincre les enquêteurs et les conditions de sa détention le prouvent suffisamment. Incarcéré à la prison de San Vittore à Milan, dans la zone la plus surveillée en raison du profil peu ludique de ses occupants, Ousseynou Sy partage sa cellule avec un détenu.

Free WordPress Themes