INJURES RACISTES D’UN ARBITRE A UN GARDIEN SENEGALAIS EN ITALIE: «Tais-toi nègre», déclare l’arbitre, le président de Serino ordonne à son équipe de quitter le terrain 

«Tais-toi nègre !» Il s’agit de l’insulte raciste proférée par un arbitre à l’endroit d’Ass Dia Guèye, un jeune portier sénégalais du club amateur de Serino en Italie. Les faits se sont déroulés lors d’un match contre le Real Sarno à Serino (2-2), dans la province d’Avellino. Des propos de trop qui ont poussé le club de Serino à retirer son équipe du terrain avant l’heure. 

Encore et encore le racisme. Après l’épisode de Kalidou Koulibaly, en décembre dernier, qui avait écœuré la planète du football et les cris racistes contre Moussa Wagué de la semaine dernière en Liga B, un autre Sénégalais a été la cible de propos racistes, cette fois en division amateur en Italie. Et c’est l’arbitre de la rencontre entre Serino et Real Sarno qui a dérapé en crachant en pleine figure : «Tais-toi nègre !» au portier sénégalais venu demander des explications, après son expulsion à la 64mn.

«Je ne permettrais à personne de porter atteinte à la dignité de mes garçons», dit le président de Serino

Alors que le Serino avait une avance de deux buts, les visiteurs inscrivent un but, annulé par le juge de touche, mais qui sera validé par l’arbitre central, alors que son assistant a signalé une faute sur le portier sénégalais. Ass Dia Guèye demande des explications à l’arbitre, qui l’a sommé de se taire en disant : «Tais-toi  nègre !) et l’expulse après. Son défenseur vole à son secours, mais sera aussi expulsé, tout comme le directeur sportif du club et l’entraineur de Serino. Furieux après un tel acte, le président du club de Serino  est descendu sur le terrain pour retirer son équipe du terrain. Il a serré la main de l’arbitre avant d ‘envoyer ses joueurs aux vestiaires avant l’heure en ces termes : «Les gars, ça se termine ici. L’équipe se retire». Ansa Trotta n’a pas pu supporter les larmes de son portier après les propos odieux de l’arbitre. «En voyant mon gardien en larmes lorsqu’il se dirigeait vers les vestiaires, j’ai décidé de retirer mon équipe du terrain. Car je ne permettais à personne de porter atteinte à la dignité de mes garçons et en particulier de la mienne», a tapé du poing sur la table Ansa Trotta, président de Serino sur le site Il Mattino.

«Une enquête fédérale doit être ouverte pour cette affaire»

Sur ce, Trotta demande une enquête fédérale pour tirer au clair cette affaire.  «Je pense que cette fois, nous avons dépassé la limite. Et je demande immédiatement une enquête fédérale. Nous devons arrêter le championnat pour une journée», dit-il. Pendant un moment, Trotta a même pensé retirer son équipe définitivement du championnat. Il demande aujourd’hui aux autres équipes de faire un geste de solidarité clair envers le jeune gardien et surtout contre les épisodes de racisme et de discrimination sur le terrain. «Nous allons concocter une banderole que nous enverrons à toutes les équipes pour lutter contre ce fléau. Samedi prochain, nous devrions jouer à San Vitaliano, dans la province de Naples. S’il n’y a pas d’arrêt, nous serons obligés d’aller sur le terrain, mais ce serait une honte et un acte d’incivilité avant le sport», dit-il.

«Je ne vous reconnais pas sur la photo, parce que vous êtes noir», lui avait dit le même arbitre 

Agé de 25 ans, Ass Guèye Dia est au club de Serino depuis deux ans et a déjà été victime d’actes racistes la saison dernière par le même arbitre. «Je ne vous reconnais pas sur la photo parce que vous êtes noir, avait déclaré l’arbitre», selon Trotta, qui a dénoncé «les discriminations raciales» dans ce milieu qui, selon lui, sont devenues de plus en plus fréquentes.
Mansour SAMB

jotaay.net

Free WordPress Themes