Des sources proches de la famille Niassène à Kaolack nous ont confirmé au bout du fil que la piste de Léona Niassène semble être la plus sûre présentement pour l’inhumation du président directeur général de Walfadjiri. Notre interlocuteur de préciser que le report de la cérémonie de levée du corps initialement prévue dans l’après midi du jeudi 5 décembre 2018 n’est pas fortuit. Les Khalifes de Léona Niassène et Médina Baye auraient pris leur bâton de pèlerin, nous dit- on, pour demander que Sidy Lamine Niass soit inhumé à Léona Niassène au côté de son défunt père, Khalifa El Hadj Mohamed Niass.
Suite à la décision prise par Cheikh Niass, fils aîné du défunt Sidy Lamine Niass d’enterrer son père au cimetière de Yoff, conformément à la volonté de ce dernier.
Cependant, la famille Niassène ne partagerait pas cette décision.
Nos sources nous informent d’ailleurs, que l’inhumation prévue demain pourrait être différée jusqu’au vendredi 8 décembre, date que son frère Ahmed Khalifa Niass avait choisie depuis la France, et dès l’annonce du rappel à Dieu de Sidy Lamine Niass. En attendant d’y voir plus clair, tout Kaolack est dans l’attente de la suite des événements…

DAKARACTU

Décès de Sidy Lamine : Tristesse et colère à Léona Niassène

C’est déjà l’affluence des grands jours à Léona Niassène. Le réveil est douloureux dans la ville sainte au lendemain du rappel à Dieu de Sidy Lamine Niass, guide religieux et Président Directeur Général du groupe Walf fadjri. Ici, tristesse et consternation se lisent sur les visages des centaines de talibés qui ont fait le déplacement. Dans le domicile du khalife de la famille d’El Hadj Abdoulaye Niass, l’on est encore sur les derniers réglages pour organiser le deuil. Ici, les témoignages sont unanimes. Sidy Lamine était un homme exceptionnel.

« Ceux qui parlent ignorent beaucoup de lui. Son statut de journaliste achevé et d’intellectuel cache la dimension spirituelle de l’homme», déclare Baye Dame Niass, fils du khalife. Qui témoigne : «c’est une perte non seulement pour nous les membres de la famille, mais aussi pour le Sénégal tout entier ».
Un poste radio scotché à l’oreille, Baye Issa, le visage couvert de sueur, se dit déjà nostalgique des enseignements du défunt prêcheur.
« Ce qui m’a déjà manqué, ce sont les émissions matinales qu’il animait tous les matins à la radio. Sidy était une bibliothèque ambulante. Un savant qui ne cessait de mettre les fidèles sur le droit chemin à travers ses messages », dit ce septuagénaire, la mine désolée.

La douleur est encore plus profonde à Léona Niassène lorsque, un peu plus tard dans la matinée, il est annoncé que l’inhumation est finalement prévue à Yoff. Inadmissible, semblent dire les habitants du paisible quartier. Ces derniers réclament la dépouille. « Ce n’est pas normal. Sidy Lamine est de Léona Niassène, son père, son grand-père et ses frères reposent ici. Il ne doit pas être inhumé à Dakar », peste Baye Dame Niass, d’un ton ferme.
« Nous réclamons son corps pour l’inhumer auprès des siens. Nous voulons l’enterrer sur cette terre sainte et bénite de Léona Niassène », poursuit le marabout, devant une dizaine de membres de la famille.
Une position appuyée par Serigne Mouhamed Niass, porte-parole du khalife, El Hadj Cheikh Amed Tidiane Niass. « Nous lançons un appel aux autorités et aux fils du défunt de transporter le corps à Léona pour inhumation. C’est ce que le khalife veut et c’est ce que tous les fidèles réclament », lance-t-il.

Auteur: Salla GUEYE (envoyé spécial) – Seneweb.com

Comme nous le signalions un peu plus tôt, le choix du lieu d’inhumation de Sidy Lamine Niass risque de diviser la famille Niassene de Kaolack. Car, malgré la déclaration de Cheikh Niass, fils aîné du défunt PDG du groupe Wal Fadjri, exigeant le respect de la volonté de son père qui a demandé à être enterré à Yoff, Léona Niassène campe sur sa position.

« On ne change pas de position. Encore une fois, nous réclamons le corps de notre père Sidy Lamine Niass. C’est le vœu des khalifes de Loéna Niassene et de Médina Baye. C’est tout », lance Baye Dame Niass, fils d’El Hadj Amed Tidiane Niass.

A Loéna Niassene, les talibés restent catégoriques et invitent, à leur tour, Cheikh Niass, le fils ainé de Sidy Lamine, à respecter le choix des khalifes généraux. La levée du corps a été reportée à demain matin. Les enfants de Sidy Lamine promettent que l’enterrement aura lieu à Yoff. Difficile dont pour l’heure de savoir où est-ce que le corps de Sidy Lamine va trouver un repos éternel.

Quoiqu’il en soit, d’après des informations concordantes obtenues par Seneweb, El Hadj Ahmed Tidiane Niass a pris langue avec de hautes autorités du pays, en l’occurrence Me Oumar Youm, directeur de cabinet du président de la République Macky Sall pour demander le transport du corps de Sidy Lamine Niass à Kaolack.

Free WordPress Themes