Apparemment l’appel du Président Sall ne laisse personne indifférent. Après les hommes politiques et la société civile, les hommes religieux livrent leurs appréciations. El Hadji Maodo Faye, journaliste et homme religieux, parle de non-nécessité d’un dialogue. Pour lui, la mouvance présidentielle était catégorique dans certaines de ses décisions, même si l’opposition demandait en vain son implication pour une Présidentielle normale. Et le journaliste ne pense pas que Idrissa

Free WordPress Themes