Suite à l’attaque de la caravane de son parti PASTEF à Saint-Louis, Ousmane Sonko n’a pas perdu du temps pour afficher sa colère. Le candidat de la coalition « Sonko Président » a condamné cet acte, mardi en début de soirée, lors d’un rassemblement tenu à Kafrrine. « Après Ziguinchor, on nous attaque encore. Hier, c’était à Saint-Louis, cela doit cesser. PASTEF ne se laissera pas faire », a-t-il déploré. « Je pense que la coalition Benno Bokk Yakaar à peur de PASTEF. Ce sont des gens qui n’osent pas nous défier car ils savent que nous ne sommes pas des peureux », à expliqué l’homme qui aspire à devenir le prochain président de la République du Sénégal.

Free WordPress Themes