La déclaration de Mahamed Boun Abdalah Dionne sur les résultats du scrutin du 24 février a surpris plus d’un. Premier ministre et Directeur de campagne du candidat Macky Sall, il a, dans la soirée de ce dimanche, déclaré le Président sortant vainqueur de la présidentielle avec un taux minimum de 57%. Pour Me Alassane Dioma Ndiaye, cette sortie a été malheureuse.

‘’On peut tolérer certaines surenchères ou certaines maladresses à des opposants ou des citoyens sous le feu de l’action, mais quand on  gère un pays, on doit faire preuve de lucidité et de sérénité’’, précise M. Ndiaye.

Joint par Seneweb, le droit-de-l’hommiste signale qu’il y a des organes habilités à donner des résultats. « Qu’on annonce des chiffres  avant même que  l’organe habilité à le faire se prononce,  cela pose problème et c’est source de frustration et éventuellement de débordement, voire de conflit’’, alerte la robe noire..

Pour Me Assane Dioma Ndiaye,  de tels types de déclarations doivent être évités à l’avenir: ‘’Autant nous condamnons l’attaque dirigée contre la presse, autant nous condamnons un certain nombre de comportements venant des politiques et qui n’honorent pas la République du Sénégal  avec l’image que nous voulons donner à notre pays’’.

Pour conclure, l’avocat et défenseur des droits de l’homme estime que les politiques doivent appeler à la sérénité, au calme et laisser les organes habilités, à faire leur travail et donner les résultats le moment venu: ‘’Ceux qui s’estimeront vainqueurs  pourront s’en tenir aux résultats officiels et en l’état, nous devons avoir un comportement citoyen’’, avertit Assane Dioma Ndiaye

Free WordPress Themes