Alassane Ndour est dans une mauvaise passe. L’ancien international qui s’active dans le social pendant le Ramadan (Ndlr: marmite du cœur) a été assigné devant le juge des référés du tribunal du commerce de Dakar pour arriérés de loyer.

En effet, l’ex-co-équipier de la bande à El Hadji Diouf a pris en location une villa sise sur la Vdn, pour 375.7444 F par mois. Mais pour les mois de juin, juillet et août, il n’a pas remis un seul sou au bailleur, agence Génie civil construction Sarl. Ainsi, un commandement à payer lui a été servi via l’huissier. Mais Alassane Ndour ne s’est toujours pas acquitté de ses trois mois d’arriérés de loyer. L’huissier lui a servi pour le compte de l’agence immobilière, une assignation devant le juge de référés avec une ferme volonté de l’expulser.

Le journal «Les Echos » qui donne l’information, signale que l’affaire a été évoquée le 1er octobre mais n’a pas été jugée du fait de la grève du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust).

Leral

Free WordPress Themes